L’année du NIM

L’année du NIM

Ci-dessous une traduction du nouveau billet officiel trouvable ici.

Cette année a été riche en événements pour la communauté Nimiq. Alors que nous approchons de sa fin, nous voulons terminer 2018 sur une note positive, en résumant toutes les réalisations de Nimiq et en offrant quelques cadeaux de Noël à notre communauté. Si vous êtes un supporter de longue date qui n’a pas pu dormir la veille du lancement de Mainnet ou un nouvel utilisateur qui vient de commander un t-shirt Nimiq pour Noël, ceci est pour vous. Joyeuses fêtes et, comme toujours, merci de votre soutien.

L’équipe de Nimiq a commencé l’année avec la mise à niveau du Testnet en janvier et l’identification des étapes internes requises pour le lancement éventuel du Mainnet Nimiq.

En février, l’activation des NET en NIM a commencé officiellement avec le lancement de l’outil dédié à cela. Grâce à l’outil d’activation, la communauté a pu mettre la main sur une première application du Mainnet. Cette app permettait aux utilisateurs de créer un compte, de choisir une identicône, de sauvegarder leur clé privée et de prouver la possession de NET.

Avec une vision plus claire de la route à suivre, l’équipe Nimiq a publié la feuille de route pour le Mainnet décrivant toutes les tâches nécessaires pour atteindre la ligne d’arrivée : le lancement de Nimiq Mainnet. Le même mois : Nimiq a commencé à travailler avec HackerOne, la plus importante plateforme de “white hats” au monde, pour effectuer un audit public détaillé sous la forme d’un programme de “Bug Bounty”.

Mars a été le mois où la blockchain Nimiq dans sa forme finale a vue le jour avec la Release Candidate. L’intention était de donner suffisamment de temps aux hackers pour rejoindre le programme de Bug Bounty et essayer de trouver des vulnérabilités dans la version finale de la blockchain Nimiq avant de la déployer.

Au cours du mois d’avril, il n’y avait qu’une seule question en suspens : Quand sortira le Mainnet ? La date choisie fut le 14 avril. De gros efforts ont été consacrés afin d’augmenter la sécurité du futur réseau Nimiq. En même temps, l’équipe de développement du Nimiq a fournie des ressources éducatives, une FAQ et de l’aide en direct sur les réseaux sociaux. Finalement, le jour J est arrivé et les développeurs a mobilisé toutes leurs ressources pour un lancement réussi. Les semaines qui ont suivi le lancement du Mainnet se sont concentrées sur la surveillance étroite de son fonctionnement global.

En mai, alors que la blockchain fonctionnait sans soucis, l’accent a été mis sur son accessibilité. Les pools officiels ont été lancé pour aider les utilisateurs à créer et à gérer leurs propres pools de minage. Les pools sur navigateur ont été activés et l’app Nimiq sur Ledger Nano S a été annoncée.

En juin, l’écosystème de la blockchain a commencé à mûrir avec l’arrivée du NIM sur son premier échange, ce qui a permis d’accroître les efforts de marketing, d’améliorer la performance et la stabilitéainsi que l’interface utilisateur de Nimiq.

En juillet, alors que la blockchain Nimiq fonctionnait bien, l’équipe de développement Nimiq réfléchissait déjà aux prochaines étapes, annonçant des plans de recherche et d’autres améliorations.

Nimiq était une très jeune blockchain un a pépin fini par se présenter, il fallait s’y attendre. Dans la nuit du 25 août, un incident a affecté la difficulté du réseau, rendant le bloc suivant presque impossible à miner. Cet incident a été rapidement résolu et un rapport technique complet a été rédigé pour la communauté. Toujours dans l’actualité, un distribution de Nano S avec la marque Nimiq a été lancée. Alerte spoiler : voici les gagnants.

En septembre, la boutique en ligne a ouverte ses portes. L’équipe Nimiq a intensifié ses efforts de communication et de marketing tout en poursuivant les mises à niveau annoncées précédemment. Le premier hackathon sur la communication a eu lieu avec l’idée d’une refonte de l’image de marque. Le rapport financier de transparence a été publié par l’équipe et a été très apprécié au sein de la communauté et au-delà, il décrit les différents domaines dans lesquels les fonds ont été dépensés jusqu’à présent.

Octobre a été un mois intense pour la communauté avec notamment le premier meet-up ainsi que l’annonce du fond communautaire. L’unité minimale du Nimiq, le “Luna” a été choisie par la communauté. Un plan marketing très attendu a également été annoncé, assorti d’une toute nouvelle identité visuelle. Et comme si cela ne suffisait pas pour un mois, une feuille de route technique détaillée a également été rendue publique.

Il n’y a aucun doute, novembre était le mois du “bateau d’abordage”. L’équipe du Nimiq a participé au Web 3 Summit et a réalisé son premier coup marketing. L’équipe a également pris part au Malta Blockchain Summit, ce qui lui a permis d’établir des contacts précieux pour ses projets futurs. Au cours de ce mois, l’équipe a également commencé à travailler avec des membres actifs de la communauté du monde entier pour développer et organiser les communautés non anglophone, en fournissant des informations et un support dans leurs propres langues.

Tout comme l’année touche à sa fin en décembre, le NET a atteint sa fin de vie. En parallèle de nouveaux partenariats ont commencé. AgoraTrade, un échange décentralisé construit par une équipe de développeurs expérimentés dans le domaine de la blockchain. Il a été lancé en utilisant NIM et Ethereum pour fournir un moyen facile pour les utilisateurs des cryptomonnaies sans avoir à faire confiance à l’échange lui-même. TotalCrypto — une agence de presse spécialisée dans les cryptos et intéressée par le concept d’adoption de masse — s’est jointe à nos efforts sur ce sujet en créant et en publiant une proposition initiale pour une adoption de masse des crypto qui est ouverte non seulement à la communauté Nimiq mais à quiconque intéressé par le sujet pour permettre aux personnes n’ayant pas accès a des services financiers indépendants ou dénués de corruption.

Au cours de ce mois, l’équipe a également travaillé à une refonte majeure de l’écosystème Nimiq afin d’en accroître la simplicité et la facilité d’utilisation, ce qui mènera à un nouveau site Web et à un nouveau Safe début de 2019. Tous deux se sont concentrés sur les nouveaux utilisateurs, offrant une intégration rapide et sans heurts, mais aussi une expérience éducative pour délivrer un message clair sur ce qu’est Nimiq et comment le projet vise une adoption de masse.

À l’approche des Fêtes, l’équipe Nimiq a offert ses cadeaux de Noël à la communauté :

Les développeurs du Nimiq sont motivés par une adoption de masse des cryptomonnaies et fiers des réalisations accomplies jusqu’à présent, ils sont en même temps encore plus enthousiastes quant aux progrès que nous pouvons accomplir avec l’aide de la communauté en 2019 et au-delà. C’est cet effort conjoint qui a permis au projet d’atteindre son état actuel. Nous tenons à vous remercier pour toutes les réussites partagées, les questions et les suggestions. Nous attendons 2019 avec impatience.

Bonne année à tous !

L’équipe Nimiq

L’équipe de Nimiq a commencée l’année avec la mise à niveau du Testnet en janvier et l’identification des étapes internes requises pour le lancement éventuel du Mainnet Nimiq.

En février, l’activation des NET en NIM a commencée officiellement avec le lancement de l’outil dédié à cela. Grâce à l’outil d’activation, la communauté a pu mettre la main sur une première application du Mainnet. Cette app permettait aux utilisateurs de créer un compte, de choisir une identicone, de sauvegarder leur clé privée et de prouver la posession de NET.

Avec une vision plus claire de la route à suivre, l’équipe Nimiq a publié la feuille de route pour le Mainnet décrivant toutes les tâches nécessaires pour atteindre la ligne d’arrivée : le lancement de Nimiq Mainnet. Le même mois : Nimiq a commencé à travailler avec HackerOne, la plus importante plateforme de « white hats » au monde, pour effectuer un audit public détaillé sous la forme d’un programme de « Bug Bounty ».

Mars a été le mois où la blockchain Nimiq dans sa forme finale a vue le jour ave la Release Candidate. L’intention était de donner suffisamment de temps aux hackers pour rejoindre le programme Bug Bounty et essayer de trouver des vulnérabilités dans la version finale de la blockchain Nimiq avant de la déployer.

Au cours du mois d’avril, il n’y avait qu’une seule question en suspens : Quand sortira le Mainnet ? La date choisie fut le 14 avril. De gros efforts ont été consacrés à augmenter la sécurité du futur réseau Nimiq. En même temps, l’équipe de développement du Nimiq a fourni des ressources éducatives, une FAQ et de l’aide en direct sur les réseaux sociaux. Finalement, le jour J est arrivé et les développeurs a mobilisé toutes leurs ressources pour un lancement réussi. Les semaines qui ont suivi le lancement du Mainnet se sont concentrées sur la surveillance étroite de son fonctionnement global.

En mai, alors que la blockchain fonctionnait sans soucis, l’accent a été mis sur son accessibilité. Les pools officiels ont été lancé pour aider les utilisateurs à créer et à gérer leurs propres pools de minage. Les pools sur navigateur ont été activés et l’app Nimiq sur Ledger Nano S a été annoncée.

En juin, l’écosystème de la blockchain a commencé à mûrir avec l’arrivée du NIM sur son premier échange, ce qui a permis d’accroître les efforts de marketing, d’améliorer la performance et la stabilité ainsi que l’interface utilisateur de Nimiq.

En juillet, alors que la blockchain Nimiq fonctionnait bien, l’équipe de développement Nimiq réfléchissait déjà aux prochaines étapes, annonçant des plans de recherche et d’autres améliorations.

Nimiq était une très jeune blockchain un a pépin fini par se présenter, il fallait s’y attendre s’y attendre. Dans la nuit du 25 août, un incident a affecté la difficulté du réseau, rendant le bloc suivant presque impossible à miner Cet incident a été rapidement résolu et un rapport technique complet a été rédigé pour la communauté. Toujours dans l’actualité, un distribution de Nano S avec la marque Nimiq a été lancée. Alerte spoiler : voici les gagnants.

En septembre, la boutique en ligne a ouverte ses portes. L’équipe Nimiq a intensifié ses efforts de communication et de marketing tout en poursuivant les mises à niveau annoncées précédemment. Le premier hackathon sur la communication a eu lieu avec l’idée d’une refonte de l’image de marque. Le rapport financier de transparence a été publié par l’équipe et a été très apprécié au sein de la communauté et au-delà, il décrit les différents domaines dans lesquels les fonds ont été dépensés jusqu’à présent.

Octobre a été un mois intense pour la communauté avec notamment le premier meet-up ainsi que l’annonce du fond communautaire. L’unité minimale du Nimiq, le « Luna » a été choisie par la communauté. Un plan marketing très attendu a également été annoncé, assorti d’une toute nouvelle identité visuelle. Et comme si cela ne suffisait pas pour un mois, une feuille de route technique détaillée a également été rendue publique.

Il n’y a aucun doute, novembre était le mois du « bateau d’abordage ». L’équipe du Nimiq a participé au Web 3 Summit et a réalisé son premier coup marketing. L’équipe a également pris part au Malta Blockchain Summit, ce qui lui a permis d’établir des contacts précieux pour ses projets futurs. Au cours de ce mois, l’équipe a également commencé à travailler avec des membres actifs de la communauté du monde entier pour développer et organiser les communautés non anglophone, en fournissant des informations et un support dans leurs propres langues.

Tout comme l’année touche à sa fin en décembre, le NET a atteint sa fin de vie. En parallèle de nouveaux partenariats ont commencé :

  • AgoraTrade, un échange décentralisé construit par une équipe de développeurs expérimentés dans le domaine de la blockchain. Il a été lancé en utilisant NIM et Ethereum pour fournir un moyen facile pour les utilisateurs des cryptomonnaies sans avoir à faire confiance à l’échange lui-même.
  • TotalCrypto – une agence de presse spécialisée dans les cryptos et intéressée par le concept d’adoption de masse – s’est jointe à nos efforts sur ce sujet en créant et en publiant une proposition initiale pour une adoption de masse des crypto qui est ouverte non seulement à la communauté Nimiq mais à quiconque intéressé par le sujet pour permettre aux personnes n’ayant pas accès a des services financiers indépendants ou dénués de corruption.

Au cours de ce mois, l’équipe a également travaillé à une refonte majeure de l’écosystème Nimiq afin d’en accroître la simplicité et la facilité d’utilisation, ce qui mènera à un nouveau site Web et à un nouveau Safe début de 2019. Tous deux se sont concentrés sur les nouveaux utilisateurs, offrant une intégration rapide et sans heurts, mais aussi une expérience éducative pour délivrer un message clair sur ce qu’est Nimiq et comment le projet vise une adoption de masse.

En outre, Nimiq a posé les premiers jalons d’un Nimiq “2.0” en agrégeant les tout derniers résultats de la recherche sur les algorithmes de consensus, en examinant des partenariats scientifiques ainsi qu’en planifiant une participation à des conférences sur le sujet. Tout cela afin de préparer les évolutions potentielles du protocole, en mettant notamment l’accent sur les aspects techniques tels que les performances et l’évolutivité dans le but de supporter une adoption massive.

À l’approche des Fêtes, l’équipe Nimiq a offert ses cadeaux de Noël à la communauté :

Les développeurs du Nimiq sont motivés par une adoption de masse des cryptomonnaies et fièrs des réalisations accomplies jusqu’à présent, ils sont en même temps encore plus enthousiaste quant aux progrès que nous pouvons accomplir avec l’aide de la communauté en 2019 et au-delà. C’est cet effort conjoint qui a permis au projet d’atteindre son état actuel. Nous tenons à vous remercier pour toutes les réussites partagées, les questions et les suggestions. Nous attendons 2019 avec impatience.

Bonne année à tous !

L’équipe Nimiq